• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Port-Barcarès (66)

30 mai
03 juin 2016

House of Knowledge, a sculpture by Jaume Plensa. © Flickr, CC BY, Tim Green

Ecole-chercheurs - Produire et mobiliser différentes formes de connaissances pour et sur la transformation des systèmes agricoles : regards interdisciplinaires

La production de connaissances est aujourd'hui questionnée dans un contexte d'écologisation des pratiques agricoles et de développement d’approches participatives entre recherche et société. D'autres formes de connaissances - locales, empiriques, profanes –, sont considérées comme des ressources à mobiliser. L’enjeu de cette école-chercheurs est d’outiller les chercheurs pour analyser et agir sur ces nouvelles dynamiques avec un regard critique. 

Mis à jour le 21/09/2017
Publié le 22/12/2015

La recherche agronomique a contribué au travers de la production des connaissances scientifiques à standardiser des modalités de production agricole. Un processus qualifié de linéaire s’est globalement installé entre des chercheurs produisant des connaissances génériques et des agriculteurs s’appropriant ces connaissances via la recherche appliquée et le développement.

Ce processus est actuellement questionné par des facteurs comme l’écologisation des pratiques agricoles ou le développement d’approches participatives entre recherche et société. Ces dynamiques suscitent un intérêt croissant pour des formes de connaissances autres que scientifiques - locales, empiriques, profanes –, considérées comme des ressources à incorporer ou valoriser. Leur statut fait néanmoins débat, avec l’enjeu de légitimer les connaissances des différents acteurs en présence. Ces dynamiques questionnent également les scientifiques dans leurs identités et pratiques professionnelles.

Dans une tension entre excellence académique et incitation à générer des impacts, ils sont confrontés à des demandes ou des critiques formulées par divers non-chercheurs. Les expériences se multiplient, avec plus ou moins d’appuis conceptuels et théoriques et de succès pratique.

L’enjeu de cette école-chercheurs est d’outiller les chercheurs pour analyser et agir sur ces dynamiques avec un regard critique. Il s’agit de les sensibiliser aux différentes postures par rapport aux connaissances et à l’action, ainsi qu’aux rapports de pouvoir qui accompagnent tout processus de production de connaissances, qu’il soit scientifique ou non. Des méthodologies pour recueillir et modéliser des formes hétérogènes de connaissances pertinentes seront présentées et discutée.

> Télécharger la plaquette de présentation (pdf)

> Inscriptions avant le 17 janvier 2016  >>>