• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Thessalonique, Grèce

2-4 novembre 2017

Parquage d'un troupeau de brebis sur des prairies de qualité mais aujourd’hui devenues très morcelées, car le foncier agricole est gagné de toutes parts par l’urbanisation (centre Vaucluse).. © © INRA, MEURET Michel

Le foncier, un actif du développement territorial et de la durabilité des communautés rurales ?

Le réseau de recherche et d’échange Foncimed (Foncier en méditerranée, Ciheam-Inra) organise son 10e séminaire annuel.

Par Françoise Maxime
Mis à jour le 15/01/2018
Publié le 20/04/2017

Les espaces ruraux sont confrontés à un vaste ensemble de défis. D’une part ils subissent la déconnexion croissante entre la société agricole et le milieu rural, dans le cadre de la mondialisation de l’économie et du progrès technologique. D’autre part, les problèmes environnementaux accentués par le changement climatique, ainsi que les risques sanitaires liés au modèle productiviste, ont généré de nouvelles demandes de citoyens mettant l’accent sur les bonnes pratiques agroenvironnementales, la qualité spécifique des produits alimentaires, la référence au terroir biophysique et culturel, l’équité tout au long de la chaîne de valeur, et enfin, sur la relocalisation des systèmes agroalimentaires.

Dans ce contexte, le foncier devient un enjeu de développement territorial : à la fois objet de conflits et élément fédérateur de cohérence territoriale et de mobilisation de la communauté locale et des collectivités territoriales. Afin de confronter les points de vue et faire l’état des controverses sur le sujet, il est proposé de reconsidérer le rôle du foncier dans les processus de développement rural/local et d’en actualiser le spectre d’analyse à partir des différents volets qui se cristallisent sur la dévolution foncière : exclusion- insertion sociale ; circuits courts- initiatives de la société civile ; nouveaux partenariats ville - campagne ; privatisation des collectifs ; conflits…

Les propositions de communication peuvent être soumises jusqu'au 15 mai 2017.



Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Sciences pour l’action et le développement
Centre(s) associé(s) :
Corse, Provence-Alpes-Côte d'Azur

Informations pratiques

Site internet du projet

Retrouvez le site internet du projet en cliquant ici >>>