• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer
Nouveau réseau Abeilles et Sociétés

Abeilles et Sociétés

Par Aurélie Coen
Mis à jour le 22/11/2017
Publié le 14/04/2017

Le réseau Abeilles et Sociétés étudie les mondes apicoles en France principalement, mais aussi en Europe et dans le monde. Son approche est interdisciplinaire puisqu'il fédére des recherches en anthropologie (des sciences et des techniques, des rapports nature-culture), en sociologie (des professions et des organisations), en sciences de gestion, en histoire, en géographie, en sciences de l’information et de la communication...

Créé en mars 2016, dans un contexte global de crises apicoles liées à la disparition des colonies d’abeilles, et de transformations du paysage institutionnel et politique de l’apiculture (en France notamment), ce réseau a comme objectif de contribuer, avec les outils des sciences sociales, à décrire, analyser et éclairer ces crises, la diversité des mondes apicoles, leurs évolutions récentes, et leurs inscriptions dans des environnements diversifiés.

Le fonctionnement collaboratif de ce réseau permet de mettre en commun des ressources, des idées, de répondre à des appels à projets, d’organiser des journées d’études et des sessions dans des colloques, et de publier des travaux. Un certain nombre de projets portés par des membres de ce réseau sont déjà en cours et financés (cf. ci-dessous), et des travaux ont déjà été publiés.

Télécharger les publications des membres du réseau (en lien avec les abeilles et l’apiculture)

Les membres actuels sont, par ordre alphabétique :

  • Pierre Alphandéry, Sociologue, INRA, SADAPT
  • Nicolas Césard, Anthropologue, MNHN
  • Lucie Dupré, Anthropologue, INRA, SADAPT
  • Dorothée Dussy, Anthropologue, CNRS, Centre Norbert Elias 
  • Elsa Faugère, Anthropologue, INRA, Ecodéveloppement
  • Agnès Fortier, Anthropologue, INRA, SADAPT
  • Philippe Hert, Sciences de l’Information et de la Communication, Aix-Marseille Université
  • Sylvie Houte, Ecologue, Centre d'Etudes Biologiques de Chizé, CNRS
  • Julie Labatut, Chercheure en sciences de gestion, INRA, AGIR
  • Anne Lauvie, Zootechnicienne des pratiques et des systèmes d’élevage, INRA, SELMET
  • Geneviève Michon, Ethnobiologiste, IRD, GRED
  • Bertrand Schatz, Ecologue, CNRS, CEFE
  • Romain Simenel, Anthropologue, IRD, LPED
  • Jean-Michel Sorba, Sociologue, INRA, LRDE
  • Marc Tchamitchian, Agronome, INRA, Ecodéveloppement
  • Michel Vaillant, Géographe, ISTOM

Doctorants/post-doctorants :

  • Antonin Adam, « Dynamiques des systèmes apicoles et évolution des rapports entre l’apiculteur et le territoire. Cas du Sud du Maroc et de la Corse », sous la direction de Geneviève Michon (IRD, GRED), Université de Montpellier/IRD
  • Coline Kouchner, « Impacts des stratégies de renouvellement du cheptel sur la durabilité des exploitations apicoles », sous la codirection de Marc Tchamitchian (INRA) et Yves Le Conte (INRA), Université d’Avignon/ITSAP-Institut de l’Abeille
  • Aurélie Rondreux, « Conservatoires d’abeilles noires et programmes de sélection du cheptel apiaire : quand l’Homme pense la biodiversité », sous la codirection de Dorothée Dussy (CNRS) et Elsa Faugère (INRA), EHESS
  • Anna Dupleix, "Contributions du matériau bois des ruches à la vigueur des colonies d’abeilles. Le cas du châtaignier". Post-doctorat sous la co-direction Bertrand Schatz (CNRS, CEFE) et Delphine Jullien (LMGC, Montpellier), sept 2016-aout2018
  • Benjamin Bathfield, Agronomie des systèmes, Titre de la thèse :Estrategias adaptativas y gestiones técnicas de los pequeñosproductores de café y miel en los altos de Guatemala. EL Colegio de la Frontera Sur,2013.
  • Caroline Grillot, Sinologue et Ethnologue, "Les apiculteurs transhumants chinois", post-doctorante à l'Ecole Française d'Extrême Orient (EFEO), Paris.

Étudiants en master :

  • Paul Fert, « Evolution de la représentation des intérêts apicoles français », Rapport d’expertise IEP Bordeaux, soutenu en 2015, sous la direction de Jean Petaux
  • Lena Humbert, « Les contestations des apiculteurs face à l'arrivée des insecticides de synthèse dans l'agriculture au cœur de la "modernisation agricole" : 1945 – 1963 », Master 2 (en cours), sous la direction de Christophe Bonneuil, Centre Koyré, EHESS
  • Robin Mugnier, « Prendre en charge la pollinisation: Anthropologie des relations humains, plantes et abeilles en contextes agricoles », Master 1 (en cours), sous la direction de Christophe Bonneuil, Centre Koyré, EHESS
  • Etienne Amiet, Diplômé de Master 2 Socio-Anthropologie appliquées au Développement Local (SADL), Université de Lyon 2 (2017). Chargé de mission, Projet "ViVa. Vivre avec Varroa"
  • Laure Longchamps, Master 2 Anthropologie du Développement Durable (en cours), Aix-Marseille Université. "Anthropologie d'une technique innovante ? Le retrait de couvain", Projet Innov'Api (2017-2018)

Retrouvez les différents projets impliquant des membres du réseau  « Abeilles et Sociétés » dans les pages suivantes de ce dossier.

Enregistrer

CONTACT(S)

Contact(s) scientifique(s): elsa.faugere@inra.fr et pierre.alphandery@inra.fr
Département(s) associé(s) : SAD - Sciences pour l’Action et le Développement / SAE2 - Sciences Sociales, Agriculture et Alimentation, Espace et Environnement

Actualités

La 1ère Journée d’études du réseau Abeilles et Sociétés s'est déroulée le vendredi 17 novembre 2017, EHESS, Centre Norbert Elias, à Marseille.

Journée abeilles