• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Animal's Lab : le rapport des animaux au travail

Mis à jour le 27/06/2017
Publié le 22/06/2017

Animal’s Lab est née en 2012 dans le cadre du programme ANR COW (http://www1.montpellier.inra.fr/anr-cow/index.php/fr/ ; https://umr-innovation.cirad.fr/projets/projet-cow ). L’équipe est réunie autour de projets concernant le travail  des animaux et ses conséquences sociales, tecchniques et économiques. Le travail animal est au cœur de nos recherches et il renvoie à des thématiques liées dans différents domaines.

Travail animal

 

Les animaux,  producteurs de services :

  • Les professions des animaux dans le soin, l’assistance, le spectacle, l’armée, la police, le transport, la co-production de paysages, le maintien des écosystèmes.

Les animaux, producteurs de biens

  • Systèmes d’élevage (innovations dans les systèmes d’élevage),
  • Abattage des animaux à la ferme.

             

Exclusion des animaux du travail           

  • Idéologie de l’exclusion (« libération animale », « agriculture sans élevage »),
  • Processus de substitution dans la production de biens et de services (substituts alimentaires, robotisation),
  • Politique de l’exclusion des animaux des rapports sociaux/de leur ré-inclusion.

                                     

Membres de l’équipe             

  • Jocelyne Porcher, Sociologue. INRA, UMR Innovation Montpellier. Directrice de recherche. Animatrice de l’équipe. Ses recherches portent sur les relations de travail entre humains et animaux. Elle a publié de nombreux articles et plusieurs ouvrages sur ce thème dont « Vivre avec les animaux, une utopie pour le 21ème siècle », traduit en anglais et en italien.
  • Camille Caesar. Paysagiste (ENSP). Elle s’intéresse à l’impact du travail des animaux sur les paysages et l’environnement.
  • Vanina Deneux est doctorante en sociologie, UMR Innovation, Ecole Doctorale 60 Temps Territoires Sociétés et Développement à Montpellier. Sa thèse porte sur les caractéristiques des relations de travail entre les humains et les chevaux et les conditions éthiques et socio-économiques de la pérennité de leurs liens de travail.
  • Antoine Doré, Sociologue. INRA Agir, Toulouse. Chargé de Recherche à l’INRA. Ses recherches portent sur la gestion et le gouvernement du vivant dans les domaines de l’agriculture et de l’environnement.
  • Jean Estebanez. Géographe. Université Paris-Est Créteil, Maitre de Conférences. Lab’Urba. Ses recherches portent sur la fonction sociale des jardins zoologiques et plus largement la place des animaux dans la fabrique de la ville. Il s’intéresse notamment au travail des animaux de spectacle.
  • Marie Gérard.  Philosophe. ULB, Marie Gérard défend en 2015 une thèse intitulée De la cause animale aux luttes paysannes. Une enquête critique sur le métier d’éleveur en Wallonie aujourd’hui. Dans ce premier travail, elle examine le débat philosophique contemporain soulevé par le mouvement de la « cause animale » ; parallèlement, elle mène une enquête de terrain en vue de comprendre les transformations qui touchent le travail des hommes et des animaux dans le champ de l’élevage allaitant en Wallonie, toujours dominé par la très controversée race blanc-bleu belge.
  • Nicolas Lainé.  Anthropologue. Chercheur associé, laboratoire d’anthropologie sociale (Collège de France). Après avoir soutenu une thèse en ethnologie sur le quotidien des relations entre les hommes et les éléphants dans le Nord-Est indien (Paris-Ouest 2014).  Nicolas Lainé poursuit actuellement ses réflexions sur la constitution et l’évolution des communautés de travail homme-éléphant au Laos.
  • Elisabeth Lecrivain. Ecoéthologue, chercheure à l’INRA au Laboratoire Ecodéveloppement d’ Avignon. Ses recherches portent actuellement sur la nature des relations entre les bergers, leurs troupeaux et leurs chiens et sur leur participation subjective au travail de garde.
  • Sébastien Mouret. Sociologue. Post doctorant à l’UMR Innovation (INRA-SAD). Ses travaux portent sur la morale dans les relations entre humains et animaux, un domaine dans lequel il a notamment publié Élever et tuer animaux (2012, Puf). Il étudie actuellement les modalités de conversion au véganisme dans nos sociétés occidentales. Dans le cadre du programme ANR  COW, il a mené une recherche comparative sur la professionnalisation des chiens guides d'aveugles au travail du care, d'une part, et des chiens de patrouille de la police nationale au travail sécuritaire, d'une part.
  • Chloé Mulier. Economiste. Chercheure associée à l’UMR Innovation (INRA-SAD). Titulaire d’une thèse en économie de la biodiversité, elle est également partie en tournée pendant une année avec un cirque équestre en tant que cavalière voltigeuse et chargée du soin aux chevaux. C’est tout naturellement après cette expérience qu’elle oriente sa recherche en économie vers l’étude des relations hommes-équidés, actuellement par le biais de l’utilisation de chevaux pour les travaux dans les vignobles français.
  • Sophie Nicod Barreau. Après avoir été cavalière professionnelle pendant 25 ans, elle a fait une formation en éthologie du cheval et assisté le professeur Masaki Tomonaga (Université de Kyoto) pour un programme de cognition comparée chimpanzé/ cheval. Elle travaille aujourd’hui sur la relation entre humains et chevaux lors de la primo éducation du jeune cheval. Son terrain d’observation est l’école Blondeau à Saumur.

                                              

Collaborateurs étrangers :

  • Maan Barua, géographe, Université d’Oxford, GB. Ses travaux se situent à la croisée de la géographie culturelle et environnementale et s’intéressent à l'écologie politique et à la pensée posthumaniste. Il interroge les écologies à travers un certain nombre de terrains empiriques, y compris les écologies urbaines, le travail non humain et la production des produits, et les géographies historiques et contemporaines. La circulation entre la nature et le capital, et plus largement, entre l'écologie et l'économie est un thème transversal à ses travaux.
  • Linda Kalof, sociologue. Université du Michigan, USA
  • Rhoda Wilkie, sociologue, Université d’Aberdeen, GB

                                               

Cheering partners :
      
Donna Haraway, Christophe Dejours.
                                      
animal's lab. © Inra
animal's lab © Inra