L’Inra et neuf partenaires créent le Réseau de Recherche International AgriteRRIs

AgriteRRIs est un terrain exceptionnel de coopération de longue durée, entre l’Inra, en particulier le département Sad, quatre institutions françaises et cinq institutions latino-américaines, sur le même terrain et avec la même problématique.

L’activité de conseil mais plus largement de production et d’utilisation de connaissance est au cœur des recherches d'AgriteRRIs. Elle se complexifie et se différencie selon les modèles d’agriculture en coprésence.. © Inra
Par Aurélie Coen
Mis à jour le 02/05/2017
Publié le 17/04/2017

AgriteRRIs - Activité agricole, territoire et systèmes agroalimentaires localisés trouve son origine dans 30 ans de coopération scientifique sur les questions du développement agricole et rural entre la France et l’Argentine, et 20 ans avec le Brésil en Amazonie.
L'Inra a joué un rôle moteur dans cette coopération. Le laboratoire Agriterris a été formalisé en février 2007 sous l’impulsion du département Sad par la signature d'un accord entre trois institutions françaises (Inra, Université de Toulouse II Jean-Jaurès et Montpellier SupAgro) et quatre institutions argentines (Inta, Universités nationales de La Plata, Mar del Plata et du Sud). L’Université Fédérale du Pará (Brésil), le Cirad et l’IRD se sont formellement associés plus tard, après 2012, par la signature d'avenants à l'accord de 2007.

Les objectifs d'Agriterris étaient de concevoir et de développer des programmes de recherche communs sur les thématiques du développement rural et territorial ainsi que sur les processus d’innovation en agriculture. Il s’agissait également de développer des programmes de formation : formation continue des acteurs, et formation initiale d'agronomes et géographes essentiellement de la 5e année d’étude au doctorat. L’animation d'Agriterris était structurée autour de réponses communes à des appels d’offres, d’échanges de chercheurs et d’étudiants, ainsi que par l’organisation d’évènements nationaux, régionaux et internationaux.

L'hypothèse de la coprésence de modèles d'activité agricole

En 2014, le laboratoire Agriterris a fait l’objet d’une évaluation internationale concertée entre les partenaires, dont les recommandations ont conduit à un ajustement et un renforcement de son projet scientifique. L’hypothèse centrale de ce projet, issue de la première phase d’Agriterris, porte sur la coprésence dans le territoire, l'Etat, la science et les marchés, de modèles d'activité agricole.

Les travaux de recherche proposés s’appuient sur une perspective comparée entre trois grands pays agricoles : la France, l’Argentine et le Brésil. Ce nouveau projet se concrétise par la création d’un Réseau de Recherche International (2RI), récemment validé par la Direction générale de l’Inra, après avoir reçu les avis positifs du Conseil Scientifique du département Sad, du délégué aux affaires internationales de l’Inra (Robert Habib) et des responsables des neuf autres institutions partenaires.

Les recherches d'AgriteRRIs s’organisent à présent selon quatre axes thématiques :


. © Inra
© Inra

Enregistrer

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Sciences pour l’action et le développement

AgriteRRIs, pierre angulaire d'une stratégie internationale

AgriteRRIs est une pierre angulaire de la stratégie internationale du département Sad en Amérique du Sud, en cohérence avec ses priorités régionales, thématiques et partenariales.

Les grands pays agricoles d’Amérique du Sud (Argentine, Brésil) représentent à la fois un ensemble de terrains de recherche et des lieux de collaborations multiples. Du fait des dynamiques agricoles et territoriales en cours - de l’agriculture de firme à la petite agriculture familiale - et de la place qu'y tient l’agroécologie dans les débats, cette région est extrêmement importante pour deux des priorités scientifiques du Sad : "Coexistence et confrontation des modèles agricoles et alimentaires" et "Agroécologie pour l’action".

Le réseau de recherche international AgriteRRIs est aussi un espace de structuration des liens du département Sad avec l’enseignement supérieur, notamment via l’Université de Toulouse et Montpellier Supagro, et un espace d’innovation dans les modalités d’interface entre recherche, formation et action. Plus de la moitié des unités de recherche Sad sont engagées dans des collaborations scientifiques structurantes au sein d’AgriteRRIs : projets de recherche, accueils d’étudiants, post-doc et chercheurs confirmés, etc.

Pour l’Inra, AgriteRRIs est une contribution à l’internationalisation et à la structuration de ses recherches sur des thématiques inscrites dans ses orientations stratégiques, qu’il s’agisse de mobiliser l’agroécologie au service de la multiperformance des agricultures, de faciliter des transitions  avec un souci de renforcer la résilience des systèmes, ou encore de prendre en compte la diversité des formes et des modèles d’agricultures dans leurs contributions à l’innovation et à la durabilité.
Enfin, AgriteRRIs représente une opportunité de collaboration avec des institutions de recherches sud-américaines de premier plan, dans un esprit de coordination et de mutualisation avec quatre institutions françaises membres d’Agreenium-IAVFF, dont le Cirad.

Enregistrer