• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

La ferme expérimentale de Mirecourt, lieu d'échanges de savoirs et d'expériences

Depuis 10 ans l’installation expérimentale de l’unité Inra Aster de Mirecourt conduit deux systèmes de production visant à limiter l’usage d’intrants et fondés sur la disponibilité des ressources du milieu. Les informations, les observations, et les outils mobilisés pour travailler efficacement dans ces systèmes autonomes sont des ressources qui peuvent aussi éclairer les professionnels du milieu agricole. Chaque année, près de 800 agriculteurs, conseillers agricoles et étudiants, viennent échanger avec les expérimentateurs de Mirecourt sur leurs expériences respectives.

Mis à jour le 06/01/2015
Publié le 14/11/2014

L’installation expérimentale est devenue une plateforme d’échanges de savoirs, d’expériences, de savoir-faire permettant ainsi de contribuer aux dynamiques de changement dans les territoires et les filières. C’est un lieu d’expérience, une interface entre deux mondes, celui de la recherche et celui de l’agriculture. Le changement de méthode et d’objet de recherche effectué en 2004 a favorisé un rapprochement avec des partenaires diversifiés de l’agriculture, de l’enseignement (lycées agricoles et écoles d’ingénieurs) ou encore de la gestion des ressources naturelles, permettant ainsi un partage, une valorisation des connaissances et des expériences. Ensemble, expérimentateurs, agriculteurs, conseillers agricoles, enseignants et apprenants « travaillent sur un dispositif commun qui répond à des questions communes ». Au final, chaque année, près de 800 agriculteurs, conseillers agricoles et étudiants, viennent échanger avec l’équipe de Mirecourt sur leurs expériences respectives.


Ce travail sur les transitions permet la formalisation de savoirs singuliers, locaux, nés des interactions entre l’homme et le milieu. Selon Matthieu Godfroy, responsable de l’installation expérimentale, ces savoirs sont la base des échanges avec les visiteurs du dispositif : « Nous produisons énormément de données. Ces connaissances analytiques sont utiles pour des publications scientifiques mais souvent limitées dans l’usage que peuvent en faire les agriculteurs. Ce qui nous intéresse est d’évaluer et comprendre les performances de nos deux systèmes, pour proposer des connaissances, ressources ou outils mobilisables par les agriculteurs pour évoluer. Quels sont les besoins de ceux qui innovent ? Quelles sont les clefs à fournir aux agriculteurs qui veulent faire évoluer leur système de production ? L’objectif n’est pas de convaincre avec nos chiffres ou nos références les agriculteurs de passer en bio ou en 100 % autonome. Nous souhaitons plutôt déplacer leur regard, leur façon de penser pour accéder à un nouveau cadre d’apprentissage ».

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Sciences pour l’action et le développement
Centre(s) associé(s) :
Grand Est - Nancy

A PROPOS DE

Mirecourt fête les 10 ans d'une expérimentation au long cours

Faire au mieux avec les ressources du milieu naturel tout en assurant le maintien de la fertilité des sols, c'est le projet que conduit l’Inra à Mirecourt, dans la plaine des Vosges. Deux systèmes laitiers économes et autonomes, associant les cultures, les prairies et l’élevage, y sont testés depuis 2004. Une transition "pas à pas" vers un lait à 0 % d’intrants !
Lire la suite >