Le jeu de territoire, un outil de coordination des acteurs locaux

Concevoir, réaliser et évaluer un projet de territoire en jouant, c’est le défi réussi par une équipe de chercheurs de l’Unité Mixte de Recherche Métafort de Clermont-Ferrand. Comment ? En aidant les acteurs territoriaux à échanger sur leurs représentations spatiales, construire une vision stratégique partagée de leur territoire et initier une dynamique de changement.

Le Témiscamingue, un territoire au patrimoine naturel remarquable. © inra
Mis à jour le 29/04/2013
Publié le 24/04/2013

Elaborer des projets de territoire dans une perspective de développement durable est l'un des enjeux majeurs des collectivités. Il s’agit par exemple de concilier paysage, emploi, services, etc.Derrière ces thématiques, les acteurs engagés dans la conduite des projets sont multiples (individuels et collectifs, institutionnels ou professionnels, organisés ou associés) et porteurs de visions différenciées des dynamiques et des enjeux d’évolution.

Comment coordonner les actions pour organiser les synergies et les solidarités ? Comment la recherche peut-elle aider à articuler compétences individuelles et compétences collectives ? Comment ouvrir le champ des possibles ? Pour augmenter la capacité des acteurs à maîtriser les dynamiques d’évolution qui les concernent, nous les accompagnons dans une démarche de jeu de territoire qui facilite l’expression des représentations de leur territoire de projet.

Nous illustrons cette démarche par le jeu réalisé en mai 2008 au Québec, avec les étudiants du mastère spécialisé "Développement local et aménagement du territoire" (DLAT) de l’Engref de Clermont-Ferrand.

4 pages à télécharger

Construire un projet territorial. Le "jeu de territoire", un outil de coordination des acteurs locaux. FaçSADe, n°38, 2013  >>>

L'auteur

Sylvie Lardon, Directrice de recherche à l’Inra et Professeure à AgroParisTech, est responsable de la spécialité recherche du Mastère Développement des Territoires et Nouvelles Ruralités à Clermont-Ferrand. Géographe spécialiste du diagnostic prospectif participatif, elle développe des concepts, méthodes et outils pour faciliter la construction d’une vision partagée des territoires de projet. Elle expérimente des dispositifs de recherche-formation-action pour accompagner les acteurs du changement dans l’ingénierie et la gouvernance des territoires. Elle poursuit des collaborations internationales principalement en Italie et au Québec.

Contact : sylvie.lardon@agroparistech.fr

Sur le même sujet

2 ouvrages édités récemment par Sylvie Lardon :