• Réduire le texte

    Réduire le texte
  • Rétablir taille du texte

    Rétablir taille du texte
  • Augmenter le texte

    Augmenter le texte
  • Imprimer

    Imprimer

Une démarche participative au service d'une gestion intégrée de la forêt dans le territoire

Présentation d'un dispositif participatif conçu et testé pour élaborer une démarche territoriale d'intensification écologique de la gestion forestière.

Parc naturel régional du Vercors. Ce paysage rural en maillage bocage résulte  d'un équilibre entre les espaces agricoles (polyculture), pastoraux et forestiers.. © © INRA, SLAGMULDER Christain
Mis à jour le 07/05/2015
Publié le 06/05/2015

Comment organiser l’augmentation des prélèvements de la ressource bois, tout en garantissant la préservation de la biodiversité et de la qualité des sols forestiers et en tenant compte de l'ensemble des fonctions et des usages de la forêt ?

Le projet de recherche Forgeco (2010-2014) avait pour objectif d’apporter des réponses concrètes à cette question grâce au développement d’outils de gestion concertée et durable des forêts à l'échelle des territoires. Il a articulé une démarche de modélisation de la gestion forestière et de ses vulnérabilités à une démarche participative de co-construction de scenarii d'évolution de la gestion forestière avec les acteurs parties prenantes du territoire. Le dispositif de participation expérimenté dans le cadre du projet Forgeco a été construit à l'aide de la méthode du "jeu de territoire", jeu d’expression qui favorise la construction d’une vision partagée du territoire et de l’action collective. L’enjeu est de mettre à disposition des acteurs les connaissances produites par la recherche et, réciproquement, d'intégrer les savoirs des acteurs dans les modèles de simulation.

Le jeu de territoire se joue en trois étapes :

  • diagnostic partagé des dynamiques du territoire,
  • scénarisation prospective des évolutions,
  • propositions d’actions, à partir d’informations mutualisées et d’argumentaires explicités.

Dans le cadre d'un terrain d'étude dans le Nord-Vercors, plusieurs ateliers de jeu ont été préparés et animés par des chercheurs en sciences sociales et des étudiants en formation sur le développement et l’aménagement durable des territoires. Ils ont réuni des acteurs locaux (élus, habitants, professionnels de la forêt, …), des chercheurs en sciences forestières et des modélisateurs impliqués dans le projet de recherche. Ce dispositif participatif a permis l’établissement d’un dialogue entre acteurs du territoire et chercheurs (producteurs de données ou de modèles), autour de trois types d'objets :

  • des fiches de jeu présentant les connaissances sur les caractéristiques et dynamiques de la forêt et du territoire ; ces fiches intègrent les données biotechniques issues de la recherche, elles sont utilisées dans la première étape du jeu pour faire un état des lieux et construire un diagnostic partagé.
  • Des fiches présentant des propositions d'actions concrètes de gestion de la forêt et du territoire, construites par les étudiants à partir des enjeux repérés par les acteurs lors du diagnostic et d'informations modélisées par les chercheurs. 
  • Des représentations spatiales telles que maquettes des dynamiques du territoire, mettant en évidence les enjeux retenus dans l'étape du diagnostic, et dessins des scénarii.

Les étudiants, ayant été tour à tour animateurs, facilitateurs et observateurs, ont joué un rôle de médiateurs dans un processus d'hybridation des connaissances. Les chercheurs en sciences sociales ont orchestré l'intégration et l'hybridation des connaissances, et inventé une façon de conduire une recherche à la fois interdisciplinaire et partenariale. Les connaissances sur le fonctionnement de l’écosystème forestier, apportées par les scientifiques, ont été intégrées dans les dynamiques territoriales portées par les acteurs, tandis que les connaissances des acteurs ont apporté une dimension territoriale aux modèles de gestion forestière. Les représentations spatiales produites collectivement ont aidé à prendre du recul sur les actions à mener et à acquérir une vision transversale des enjeux territoriaux et des changements de pratiques. Les acteurs peuvent les utiliser pour le développement de leur territoire (par exemple, dans la charte forestière de territoire et les documents d’urbanisme) et les chercheurs les mobiliser pour la construction de modèles et la simulation de la viabilité des écosystèmes forestiers.

Contact(s)
Contact(s) scientifique(s) :

Département(s) associé(s) :
Sciences pour l’action et le développement
Centre(s) associé(s) :
Auvergne - Rhône-Alpes

Le projet Forgeco

 

Ce travail a été conduit dans le cadre du projet ANR Systerra Forgeco (ANR-09-STRA-02) – Du diagnostic à l'action : créer les conditions d'une gestion intégrée et viable des écosystèmes forestiers sur le territoire (coordination Thomas Cordonnier, Irstea – Ecosystèmes Montagnards)

Références bibliographiques

  • Lardon S., Bouchaud M., Caron A., Chambon P., Chauvin C., Cordonnier T., Johany F., Planchat C., Von Korff Y., 2015. Participation de chercheurs et d’acteurs à la production de connaissances pour l’action. Retour sur une expérience de jeu de territoire "Gestion intégrée de la forêt du Vercors". Colloque international du GIS Participation du public, décision, démocratie participative Chercheur.es et acteur.es de la participation. Liaisons dangereuses et relations fructueuses, Paris, 29-30 janvier 2015.
  • Lardon S., Chauvin C., Caron A., Chambon P., Bouchaud M., Valenzini M., Cordonnier T., 2014. Projets de territoire sur la forêt : le projet de recherches FORGECO. Colloque OPDE, Yverdon-les-Bains, Suisse, 23-24 octobre 2014.
  • Lardon S., 2013. Construire un projet territorial. Le " jeu de territoire", un outil de coordination des acteurs locaux. FaçSADe, Résultats de recherches du département Inra-Sad, 38, 4p.